Accueil > Présentation > Création  
 
Création
La Côte d’Ivoire a réalisé des performances économiques remarquables durant les deux premières décennies qui ont suivi son indépendance politique en 1960. Elle a enregistré sur la période un taux de croissance annuel moyen de 7 pour cent en termes réels, en conjonction avec des taux d’inflation relativement faibles et en l’absence de déséquilibres macroéconomiques majeurs.

A partir de 1980, elle a eu à faire face à une crise économique qui a duré jusqu’en 1993. Cette crise s’explique, entre autres, par des chocs exogènes et des politiques économiques inappropriées. La dévaluation du FCFA intervenue en 1994, a contribué à améliorer les performances économiques de la Côte d’Ivoire. Toutefois, dès 1997, les effets positifs de la dévaluation ont commencés à s’estomper. Le coup d’état de décembre 1999 suivi d’une période d’instabilité socio-politique et la guerre déclenchée le 19 septembre 2002 ont conduit le pays à connaître les plus mauvaises performances macroéconomiques de son histoire.

Aujourd’hui, de nouveaux défis attendent ce pays qui est la locomotive économique de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Pour relever ces défis, le Gouvernement a besoin d’un éclairage régulier et d’une assistance technique à la formulation et à la mise en œuvre des politiques économiques. Cet appui peut se faire par le biais d’études mais également par le renforcement des capacités des cadres de l’administration.

Cette assistance technique constitue l’objet de la création de la Cellule d’Analyse de Politiques Economiques du CIRES (CAPEC).

Financée principalement par la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (African Capacity Building Foundation: ACBF), la CAPEC est opérationnelle depuis novembre 1993.

 

 
     
  COMPTES-RENDUS DE SEMINAIRE  
 
PLANIFICATION, PROGRAMMATION, BUDGETISATION ET SUIVI-EVALUATION

La mise en œuvre et le suivi du Plan National de Développement (PND) exigent un renforcement du capital humain des différents Ministères Techniques. Le Ministère des Eaux et Forêts (MINEF), l’a si bien compris, qu’il vient d’initier un...Lire

FORMATION / MINISTÈRE D’ÉTAT, MINISTÈRE DU PLAN ET DU DÉVELOPPEMENT

Ce sont en définitive, plus d’une centaine de cadres et gestionnaires de la chaîne PPBSE (Planification, Prospective, Budgétisation, Suivi et Evaluation) du...Lire

EVALUATION DES INDICATEURS DE CAPACITES EN AFRIQUE

Quoique le niveau demeure encore faible, la Côte d’Ivoire a enregistré un accroissement du niveau de renforcement des capacités en 2013. Soit une valeur globale de 33,3/100 contre 24,6/100 en 2012. Elle est...Lire

MOBILISATION DE RESSOURCES DANS LES COLLECTIVITES RÉGIONALES

Ils sont venus de toutes les contrées de la Côte d’Ivoire, du nord au sud en passant par l’est et l’ouest, se familiariser aux stratégies de mobilisation de ressources financières. Ce, afin de palier les difficultés qu’ils rencontrent...Lire

 
     
ZONE INFOS
ACTU-ECO
INTERVIEW
Dr YEO NAHOUA,
Enseignant-chercheur:
«C’est aux promoteurs de faire en sorte que cette monnaie soit autant fiable que les billets de banque»
RECHERCHES
EVENEMENTS
AUTRES PUBLICATIONS
PARTENAIRES
Ministère d'Etat, Ministère de l'Economie & des Finances de Côte d'Ivoire Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) Centre Ivoirien de Recherches Economiques et Sociales (CIRES) Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody