Accueil > Actualités > CONFERENCE DES DONATEURS DE L’ACBF  
 
Actualités
Publié le : 11 Juillet 2016 à 17:43:24
Le Ministre auprès du Premier Ministre, en charge de l’Economie et des Finances, M. Adama Koné, Gouverneur de l’ACBF pour la Côte d’Ivoire
CONFERENCE DES DONATEURS DE L’ACBF
Cinquante millions de dollars de promesses de dons récoltés

La Conférence des Donateurs qui s’est tenue en marge du Conseil des gouverneurs de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF), s’est achevée le 1er juillet 2016, à Abidjan sur des notes agréables. Elle a enregistré environ cinquante millions de dollars (50 millions USD) de promesses de dons qui permettront d’appuyer la nouvelle stratégie quinquennale de la Fondation l’ACBF qui s’étend de 2017 à 2021 et vise à renforcer les capacités dans une Afrique en développement rapide.

 

Cette stratégie, a rappelé le Professeur Emmanuel Nnadozie, Secrétaire exécutif de l’ACBF, est «une étape importante qui entend résoudre les problèmes de capacités de mise en œuvre en Afrique en vue de la réalisation du Plan décennal de l’Agenda 2063 de l’Union Afrique et des Objectifs de Développement Durable (ODD)». La stratégie repose sur quatre piliers : (i) rendre possible la réalisation effective des priorités de développement du continent ; (ii) aider les pays à obtenir des résultats tangibles de développement ; (iii) renforcer le secteur privé et les contributions de la société civile au développement durable et (iv) tirer parti des connaissances et de l'apprentissage en vue d’accroître l'efficacité du développement en Afrique.

 

Les contributions enregistrés proviennent d’un nombre record de pays africains, d’institutions et même d’individus qui n’ont pas manqué d’exprimer un vif soutien à la nouvelle stratégie de la Fondation. Aussi, se réjouissant de ce que des citoyens et des pays Africains aient décidé de joindre l’acte à la parole, le Secrétaire exécutif de l’ACBF dira-t-il: «C’est une approbation particulièrement forte vis-à-vis de notre stratégie».

 

A sa suite, le Ministre auprès du Premier Ministre, en charge de l’Economie et des Finances, M. Adama Koné, Gouverneur de l’ACBF pour la Côte d’Ivoire a appelé tous les partenaires multilatéraux, les pays africains et non-africains à canaliser leur soutien au renforcement des capacités à travers l'ACBF en vue de résultats efficaces. Avant d’ajouter: «Ce que nous avons réalisé aujourd'hui est l'expression de notre appropriation de l’ACBF et une communication de notre appui sans équivoque à la Fondation en tant qu'institution qui conduit nos efforts de renforcement des capacités. L’ACBF est la mieux placée pour nous conduire à travers le renforcement des capacités pour la transformation économique de nos pays».

 

Faut-il le souligner, la plus grande promesse financière est venue du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), dont le représentant, M. Charles Lufumpa, a déclaré : «La Banque Africaine de Développement est persuadée que l'ACBF peut contribuer à la réalisation de ses Cinq Priorités».

 

A noter également que pour la première fois dans l'histoire de l'ACBF, une déléguée de la société civile participant à la réunion, Mme Ursuline Begorre, a débuté les promesses financières. Elle a offert d’appuyer ce qu'elle a décrit comme «une stratégie qui pourra vraiment changer la donne sur le continent ».

Mayane YAPO, Chargée de la Communication et de la Visibilité de la CAPEC
 
     
  COMPTES-RENDUS DE SEMINAIRE  
 
PLANIFICATION, PROGRAMMATION, BUDGETISATION ET SUIVI-EVALUATION

La mise en œuvre et le suivi du Plan National de Développement (PND) exigent un renforcement du capital humain des différents Ministères Techniques. Le Ministère des Eaux et Forêts (MINEF), l’a si bien compris, qu’il vient d’initier un...Lire

FORMATION / MINISTÈRE D’ÉTAT, MINISTÈRE DU PLAN ET DU DÉVELOPPEMENT

Ce sont en définitive, plus d’une centaine de cadres et gestionnaires de la chaîne PPBSE (Planification, Prospective, Budgétisation, Suivi et Evaluation) du...Lire

EVALUATION DES INDICATEURS DE CAPACITES EN AFRIQUE

Quoique le niveau demeure encore faible, la Côte d’Ivoire a enregistré un accroissement du niveau de renforcement des capacités en 2013. Soit une valeur globale de 33,3/100 contre 24,6/100 en 2012. Elle est...Lire

MOBILISATION DE RESSOURCES DANS LES COLLECTIVITES RÉGIONALES

Ils sont venus de toutes les contrées de la Côte d’Ivoire, du nord au sud en passant par l’est et l’ouest, se familiariser aux stratégies de mobilisation de ressources financières. Ce, afin de palier les difficultés qu’ils rencontrent...Lire

 
     
ZONE INFOS
ACTU-ECO
INTERVIEW
Prof. KAMGNIA Bernadette,
Chercheur à la CAPEC et Coordonnateur de l’étude:
«L’éradication de la faim et de la malnutrition peut être une réalité en Côte d’Ivoire si et seulement si…»
RECHERCHES
EVENEMENTS
AUTRES PUBLICATIONS
PARTENAIRES
Ministère d'Etat, Ministère de l'Economie & des Finances de Côte d'Ivoire Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) Centre Ivoirien de Recherches Economiques et Sociales (CIRES) Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody